Actualité - L’Université de Ngaoundéré se met en mode «MoMo» de MTN
Infos.cm - mardi 22 novembre - 0 commentaire(s)

Le Recteur Paul Henri Amvam Zollo et la Directrice générale Philisiwe Sibiya ont signé une convention à Douala. Il concerne principalement le déploiement du service Mobile Money au sein des campus. Les 30 000 étudiants de l’Université de Ngaoundéré souffriront moins pour payer frais d’inscription, de scolarité et de participation aux concours publics. Ils seront désormais épargnés de l’attente dans les interminables files grâce au Mobile Money de la Mobile Telecommunications Network (MTN). Ils bénéficient ainsi des bienfaits de la convention signée le 28 octobre 2016 à Douala par le Recteur de leur institution universitaire.

Selon MTN, son service Mobile Money va aussi permettre aux étudiants «de recevoir des transferts rapides d’argent de leurs parents et proches». La bibliothèque numérique développée par MTN est une des choses qu’offre le partenariat. Ils pourront y accéder au même titre que leurs enseignants et s’ils le veulent, y ajouter leurs contenus pour des besoins de e-learning. Outre le déploiement du Mobile Money, ce partenariat permettra aussi aux étudiants et enseignants de l’Université de Ngaoundéré d’accéder à la bibliothèque numérique développée par MTN Cameroon. Ils pourront même y ajouter leurs contenus pour des besoins de e-learning.

mtn_money_uni-250x166

Par ailleurs, MTN Cameroon s’est engagé à créer un centre multimédia et à renforcer  la couverture réseau sur le campus, à travers la création des bornes WiFi pour l’accès à Internet. D’autres services tels que des SMS à coût préférentiel, des serveurs d’hébergement et diverses facilités sont aussi prévus.

La signature de la Convention de Partenariat entre MTN Cameroon et l’Université de Ngaoundéré survient quelques jours seulement après l’adoption par l’Université de Maroua, du Mobile Money comme solution de paiement. Elle porte à six le nombre d’universités d’État qui acceptent la solution Mobile Money comme mode de paiement au Cameroun, dont les universités de Buéa, Bamenda, Dschang et Yaoundé I.

Votre commentaire


*